• slider-img1

16/09/2013

Istanbul SBK. Deuxième place pour Melandri.

Le meilleur résultat de la journée est une belle seconde place obtenue par Melandri dans la course 1, parti de la troisième ligne avec le septième temps, il a eu quelques difficultés pour remonter.  Ce fût pire en course 2, où les modifications apportées à la moto n’ont pas permis d’améliorations et Marco a obtenu une 4ème place qui ne le satisfait pas pleinement. Un week-end plutôt négatif pour les autres pilotes : Checa, Camier et Neukirchner n’ont pas participé à cause des chutes dans la première série des essais ( fracture du scaphoïde pour Carlos, diverses fractures au pied pour Camier et la main pour Neukirchner). Badovini lui aussi tombé vendredi matin n’a plus participé aux essais à cause d’une grosse entorse  à la cheville, il a essayé en course 1,  mais il a du se retirer pour un problème avec la moto. Il n’a pas pris part à la course 2. Dixième place pour Fabrizio dans les deux courses, avec quelques difficultés d’adaptation avec sa nouvelle moto, la Honda du Team Pata.
Melandri perd malheureusement une place au championnat où il est actuellement quatrième à 33 points de la tête du classement.
Prochaine course à Laguna Seca le 29/09/2013. Tous nos vœux de bons rétablissements à nos pilotes blessés pour qu’ils reviennent au plus vite en course.
A Misano Adriatico, Karel Hanika, malgré un retrait pour un problème technique,  il décroche le titre de Champion 2013 Red Bull MotoGP Rookies Cup.
Pagliani gagne la course sur Manzi, (X-lite X-802R), quatrième Bastianini (X-lite X-802R).

Marco Melandri, Nolan X-802R.
« Dans la course 1, j’ai perdu beaucoup de temps dans les premiers tours. Malheureusement, avec les nouveaux pneus, notre moto est nerveuse et sur la ligne droite, durant le premier tour, j’ai du fermer un peu les gaz parce que la moto bougeait trop. Après dix tours la moto était plus légère, parce que j’avais moins d’essence, et elle est devenue plus facile à conduire. A ce moment là, j’étais assez rapide et j’ai rejoint le groupe des premiers. Quand j’ai dépassé Tom, Eugène était déjà trop loin  et pour moi la seconde place était un bon résultat.
Après la course 1, nous avons fait quelques ajustements sur la moto, mais probablement à cause de la chaleur,  l’adhérence a baissée. Nous avons essayé de stabiliser  la moto en travaillant sur l’arrière, mais c’était pire. J’ai commencé à fatiguer avec l’avant : je n’arrivais pas à avoir la même vitesse en entrée de virage et j’ai eu quelques difficultés au freinage. Au final, le résultat de la course 2 n’a pas été le même. Il y a encore trois courses à disputer et, même si ce ne sera pas facile, je continue à y croire. Je veux me battre et faire le maximum à chaque course. »

Michel Fabrizio, X-lite X-802R.
« Ce n’était pas un week-end facile, mais il était très important pour moi de terminer les deux courses pour en  apprendre le plus possible sur la moto et comment elle fonctionne. Pour moi, c’était positif et j’ai vraiment apprécié conduire la moto pour la première fois ici. C’était une grande expérience de travailler avec l’équipe et je pense que nous avons fait quelques progrès,  mais peut-être pas autant que nous le voulions. Il me tarde de conduire à nouveau à Laguna Seca, où j’espère que nous pourrons être près des premiers. »

Ayrton Badovini, X-lite X-802R.
« Dommage pour l’arrêt, aujourd’hui nous avions la chance de faire des tours de piste pour apprendre le tracé, en vue de l’année prochaine. Cela aurait déjà été un exploit conclure la première manche, vue ma condition physique, mais je voulais essayer quand même. J’avais aussi quelques problèmes d’adhérence car en ayant participé à une seule séance d’essais, nous n’avons pas eu le temps d’identifier le meilleur ajustement pour notre moto sur ce circuit. Malheureusement, un week-end à oublier. »  

  • logo1
  • logo2
  • logo3
  • logo4