• slider-img1

08/09/2014

JEREZ SBK : Marco Melandri gagne les deux courses. Sans Rivals.

C’était du grand Marco,  celui qui s’est attribué les deux courses à Jerez  dans la dixième manche du Championnat du Monde Superbike.  Aussi bien en Course 1 qu’en Course 2, Marco, pas très bien parti de la quatrième ligne, a su remonter avec compétence et détermination, mettant en évidence une supériorité incontestable. Melandri enregistre ainsi cinq victoires cette saison.
Belle performance également pour Chaz Davies qui remporte une belle troisième place en course 1 et une quatrième place en course 2.
Dans la catégorie EVO, en Course 1, victoire de David Salom avec une neuvième place, alors qu’en Course 2 , la victoire va à Barrier avec une onzième place.
Belle troisième place de Lorenzo Savadori en Superstock 1000
Au classement, Melandri est quatrième du Championnat tandis que Davies termine sixième.
Prochaine course le 5 octobre à Magny-Cours

Voici les déclarations de Melandri et Davies :

Marco Melandri, Nolan X-802R.
«  Après la chute en Course 2 à Laguna Seca, j’étais très déçu, parce que nous pouvions faire un doublé. Ce week-end, mon équipe et moi sommes tout de suite bien partis, changeant peu de choses sur la moto, et aujourd’hui la RSV4 s’est comportée de façon brillante. La seconde course a été plus difficile, parce qu’avec la chaleur la piste offrait moins d’adhérence. J’ai cherché à être régulier, je n’étais pas très rapide dans la première partie de la course mais j’ai réussi à maintenir mon rythme jusqu’à la fin en récupérant des positions sur les adversaires. Un grand dimanche pour moi, maintenant je peux me détendre quelques jours avant de retourner à la piste ».

Chaz Davies, X-lite X-802R.
« Cela fait peut-être quinze ans que je viens courir à Jerez et je n’ai jamais fait de podium. C’était plutôt difficile pour moi et donc je suis très content du résultat d’aujourd’hui. Dans la première course, la moto se comportait très bien,  surtout dans la première phase, où j’arrivais à tourner très fort puis, vers le huitième tour, il y a eu une baisse d’adhérence et il a été plus difficile de gérer la course.  Nous avons fait quelques modifications sur l’arrière avant la course 2, pour chercher à améliorer la perte d’adhérence de la course 1, mais je n’ai pas trouvé beaucoup de différence. En quelques tours,  notre rythme n’était pas trop mal mais nous n’avons pas réussi à être constamment rapide. Dans l’ensemble, troisième et quatrième sur une piste où j’ai toujours eu du mal à bien faire, c’est un bon positionnement et j’en suis heureux. Ces résultats nous donnent confiance pour les dernières courses de la saison ».

  • logo1
  • logo2
  • logo3
  • logo4